« Un de vous est-il malade ? Qu’il fasse appeler les anciens de l’Eglise et qu’ils prient après avoir fait sur lui un onction d’huile au nom du Seigneur« . Jc 5, 14

Le sens du Sacrement des malades

        L’onction des malades, par laquelle l’Église recommande les fidèles dangereusement malades au Seigneur souffrant et glorifié pour qu’Il les relève et les sauve, est conférée en les oignant d’huile et en prononçant les paroles prescrites dans les livres liturgiques (can. 998).

Tout chrétien atteint par la maladie ou la vieillesse souhaite recevoir la force du Christ pour vivre ces temps difficiles. Le sacrement des malades est proposé de façon communautaire au temps de Pâques, mais surtout lorsque vous le souhaitez. N’hésitez pas à faire appel aux prêtres. « Quand il est accueilli dans la foi de l’Église, ce sacrement est puissance de réconfort, soutien dans l’épreuve et ferment pour triompher de la maladie si Dieu le veut. Ainsi, le sacrement des malades n’est pas seulement le sacrement de ceux qui se trouvent à toute extrémité. »

Dans notre paroisse

Une équipe du SEM est en place (Service Evangéliques des malades ) : des bénévoles qui portent la communion aux malades et les visitent. Il existe aussi un accompagnement des personnes dans les 3 maisons de retraite de la paroisse.

L’Hospitalité Diocésaine de Notre Dame de Lourdes : un we en avril et le pèlerinage fin août.

Pour nos aînés, nos malades, pensons-y.